Poubelle de tri intelligente

La poubelle de tri intelligente : quel avenir ?

Il est souvent difficile de savoir dans quel bac de la poubelle les différents types de plastique doivent aller, mais le “machine learning” pourrait aider à réaliser ce tri correctement.

Vous arrive-t-il de vous attarder au-dessus d’une poubelle de recyclage, sans savoir si le récipient que vous tenez dans vos mains doit y être déposé ? Comment un novice peut-il voir la différence précise entre le polyéthylène haute densité (PEHD) et le polyéthylène basse densité (PEBD) ? Même si tous les plastiques ne peuvent pas être recyclés, pourquoi ont-ils tous l’indicateur en forme de petit triangle fléché sur le fond ?

Conception d’une poubelle de tri intelligente

Un nouveau conteneur de recyclage « intelligent » a été conçu pour lever toute ambiguïté. La poubelle reconnaît l’objet placé devant ses caméras grâce à la vision par ordinateur – un algorithme qui peut « apprendre » à reconnaître des images de la même manière que le cerveau humain – et indique ensuite à l’utilisateur où placer exactement le déchet.

Le constat est formel : Les gens ne savent pas où recycler leurs ordures. Les citoyens ne sont pas sûrs de la composition de l’emballage. Il existe des centaines de matériaux qui semblent identiques mais qui ne peuvent pas être recyclés de la même manière.

Fonctionnement d’une poubelle de tri connectée

Les poubelles de tri intelligentes devraient fonctionner ainsi : un client se rend chez Starbucks et achète un café dans un gobelet en papier (ou un jus dans une bouteille en plastique, ou un lait dans un carton, etc.) Il s’avance et touche son téléphone contre le bac après avoir terminé, établissant ainsi son identification avec l’application du bac par Bluetooth. Il place ensuite son gobelet devant les caméras de la poubelle, qui prennent deux photos. L’ordinateur reconnaît la substance et illumine la zone appropriée de la poubelle. Le logiciel attribue alors une récompense à l’utilisateur. Son montant est déterminé par le propriétaire ou le sponsor de la poubelle. Il peut s’agir de points pour un café gratuit dans un Starbucks, par exemple. Mais il peut s’agir de n’importe quoi, comme des dons à des associations caritatives ou quelques morceaux en streaming gratuits. Si l’utilisateur ne souhaite pas utiliser l’application ou enregistrer son identification, il peut simplement utiliser la vision par ordinateur pour l’aider à déterminer où jeter sa tasse.

Ces bacs contribueraient à augmenter les taux de recyclage. Aux États-Unis, moins de 35 % du total des déchets sont recyclés. Le Royaume-Uni fait légèrement mieux, avec environ 40 à 45 %.

Importance des normes culturelles dans la qualité du tri

Le fait que les individus recyclent ou non a beaucoup à voir avec les normes culturelles. Le jour de la collecte, les propriétaires de maisons individuelles ont accepté la norme culturelle consistant à placer leurs produits recyclables sur le trottoir. Cependant, ils ne le font pas toujours correctement. Ainsi, bien que nous ayons établi une culture de la participation au tri, nous devons encore nous concentrer sur un recyclage correct.

Les normes culturelles de recyclage sont plus faibles dans les espaces publics et les logements collectifs. Il y a moins de pression pour s’engager là où il y a plus d’anonymat.

En associant une poubelle de tri intelligente à une application, il est possible de contribuer à développer une norme culturelle autour du recyclage dans les lieux publics. Le fait de recycler et de recevoir des récompenses peut donner aux utilisateurs, en particulier aux plus jeunes, un sentiment de validation.

La poubelle de tri intelligente dans les entreprises

La poubelle de tri connectée pourrait aussi séduire les entreprises, qui subissent une pression croissante pour être perçues comme respectueuses de l’environnement… Les marques veulent s’engager dans cette voie pour améliorer leur image en se positionnant en tant que responsable de la fin du cycle de vie.

Outre Starbucks, on peut imaginer des poubelles parrainées par d’autres entreprises dans des lieux publics tels que les parcs, les aéroports et les centres commerciaux, comme Coca-Cola ou McDonald’s, ou le centre commercial ou l’aéroport lui-même.

Les entreprises y gagnent car les poubelles peuvent être utilisées pour recueillir des données importantes sur les habitudes des clients, qu’il s’agisse de données spécifiques sur les consommateurs obtenues par l’application ou de statistiques sur la quantité et le type de déchets recyclés.

La technologie peut contribuer à améliorer le recyclage. Cependant elle n’est pas aussi vitale que la pédagogie. Certains développements récents en matière de technologie de tri robotique sont particulièrement prometteurs.

Découvrez cette vidéo (en anglais) pour en savoir plus sur la poubelle de tri connectée : 

Retour haut de page