Verre

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page


Le verre: une filière dynamique

Définition : il existe différentes sortes de verre : essentiellement du verre creux d’emballage (bouteilles, bocaux, flacons,…), mais aussi du verre dit technique (écrans cathodiques, ampoules, lunettes, …) et du verre plat (vitrage). Ces déchets sont produits par divers secteurs d’activités : automobile, construction, recherche, grande consommation…

Fonctionnement de la filière : En Guadeloupe, la collecte du verre ménager s’effectue par apport volontaire des ménages de leur contenant vides en bornes d’apport volontaire. Le verre est ensuite acheminé chez AER qui le broie puis le valorise sous forme de matière première secondaire destinée, notamment, au secteur du BTP. L’éco-organisme qui a la charge de la filière verre ménager est Eco-Emballages.

 

 

 

verre-tab-carte
Carte 14 : Ratio de collecte de verre par habitant en 2016

Performance de la filière

En 2016, la quantité de verre collectée en bornes d’apport volontaire reprend 8% sur la baisse de l'année précédente, mais le niveau de 2014 n'a pas encore été retrouvé. Les résultats constatés en Guadeloupe (5,85 kg /hab/ an) sont encore inférieurs aux performances nationales (29 kg/hab./an). (Source : données SINOE, 2015).