Pneus

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page


Les pneus usagés

Définition :

Les pneumatiques usagés sont composés de caoutchouc, d’acier et de textile. Ils peuvent être séparés en 2 catégories :

  • les pneumatiques usagés récupérables (PUR) pouvant faire l’objet d’une revente d’occasion directe ou d’une revente d’occasion après remise en état du pneu (technique de rechapage) ;
  • les pneumatiques usagés non récupérables (PUNR) qui après collecte sont orientés vers une filière spécifique de traitement.
image30

Photo Pneu usagé AER LAMENTIN

Les pneus abandonnés sont des gîtes potentiels pour les larves de moustiques ce qui représente un véritable enjeu sanitaire pour la Guadeloupe (chikungunya, dengue, sika).

Fonctionnement de la filière : les professionnels de l’automobile sont tenus de reprendre gratuitement les pneumatiques usagés dans la limite des tonnages et des types de pneumatiques qu'ils ont eux-mêmes vendus l'année précédente. Il n’existe pas, à l’heure actuelle, de collecte par apport volontaire des pneumatiques usagés en déchèterie. Les pneus étant constitués de trois types de matériaux (caoutchouc, ferraille, textile), leur traitement consiste à les séparer et à broyer le caoutchouc pour en faire de la poudrette. Localement, ECODEC récupère la poudrette de caoutchouc et la recycle en partie sous forme d’éco-dalles. La ferraille quant à elle est recyclée dans l’hexagone et le textile est stocké à l’ISDND de la Gabarre. L’éco-organisme local qui organise la filière est l'association TDA (traitement des déchets automobiles).

Attention : La différence constatée entre les tonnages collectés et prétraités est probablement liée aux méthodes différentes de comptabilisation des données par les acteurs.

 

Performance de la filière

La filière évolue favorablement. Le tonnage collecté a progressé depuis 2010 (+22%).