Huiles usagées

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page


Les Huiles usagées

Définition : les huiles minérales ou synthétiques sont issues de la distillation du pétrole et sont utilisées comme lubrifiants automobiles ou industriels. On y distingue deux types d’huiles minérales :

  • les huiles noires provenant des huiles de moteur, par exemple ;
  • les huiles claires provenant des systèmes hydrauliques, par exemple.

Fonctionnement de la filière : les huiles minérales ou synthétiques usagées sont notamment produites dans des secteurs d’activités tels que :

  • les garages, les centres d'entretien, les stations de vidanges… ;
  • les entreprises traitant des déchets contenant des huiles usagées.

Elles sont collectées par un « ramasseur agréé » en porte-à-porte dans le type d’entreprises pré-citées mais également en apport volontaire dans les déchèteries, les marinas et les ports de pêche.

Il est à noter que la collecte est gratuite pour le détenteur du déchet. Ces huiles sont ensuite mises en conteneurs spécifiques puis expédiées en France métropolitaine pour être utilisées comme combustible et permettre ainsi une valorisation énergétique de ce déchet.

Il n’existe pas à ce jour d’éco-organisme dédié à ce type de déchet. Le fonctionnement de cette filière repose donc sur le ramasseur agréé et le financement en est assuré par l’ADEME (collecte et traitement).

 

Performance de la filière

La filière huiles usagées affiche en Guadeloupe une performance assez modeste (près de 74 % de taux de collecte par rapport au gisement théorique), malgré une présence déjà ancienne.

Les marges de progrès pour la collecte de ces déchets dangereux sont donc réelles. Pour la France hexagonale, le taux de collecte est proche des 100%. 74% de ce gisement a été traité par régénération, le reste a fait l’objet d’une valorisation énergétique. (Source SINOE données nationales 2015).