Données générales

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

lamentinLa fermeture des décharges « brutes » au profit d’unités autorisées a permis de mieux connaître la quantité de déchets produite sur notre territoire. En effet, les unités de tri ou de traitement sont aujourd’hui équipées de ponts-bascules permettant de peser les déchets entrants dans les installations.

En 2016, le tonnage de déchets réceptionnés dans les unités de traitement s’avère très inférieur aux estimations réalisées dans le cadre du Plan encore en vigueur, l’ancien PDEDMA  (environ 500 000 tonnes de déchets produits en Guadeloupe).

Travaux sur D3E-AER, LAMENTIN

En 2016, environ 367 868 tonnes de déchets ont ainsi été traitées ou prétraitées sur le territoire (hors déchets BTP). Les déchets prétraités sont ensuite pour la plupart conditionnés et expédiés vers des centres de traitement à travers le monde entier.

En 2016, le mode de traitement privilégié reste l’enfouissement avec 247 401 tonnes de déchets réceptionnés dans les installations de stockage de déchets. On note néanmoins une baisse du recours à l’enfouissement (de – 11% entre 2012 et 2016) au profit, notamment, de la valorisation matière.