Déchets d'équipements électriques et électroniques

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page


Les déchets d’équipement électrique & électronique (D3E)

Définition : Ces déchets sont très variés et de composition complexe. Ils sont essentiellement composés de métaux ferreux et non ferreux, verre (hors tube cathodique), bois, béton, plastiques, composants spécifiques (électroménagers, matériels audiovisuels, informatiques, bureautiques et de télécommunication, lampes).

 

Fonctionnement de la filière : les D3E ménagers sont collectés par les collectivités soit en porte-à-porte via une collecte spécifique (encombrants), soit en apport volontaire dans les déchèteries et chez les distributeurs selon le principe du 1 pour 1 ou du 1 pour 0 pour les petits appareils ménagers. (1 pour 1 : A l'achat d'un appareil neuf, votre magasin a l'obligation de reprendre gratuitement votre ancien appareil équivalent). Ils sont ensuite transportés jusqu’au centre de tri et de conditionnement en vue d’un prétraitement et envoi dans une filière de valorisation hors-territoire.

Les D3E des professionnels doivent être directement déposés en centre de tri et de conditionnement.

Les lampes sont acheminées vers l’unique centre de traitement des déchets dangereux de l’île qui en assurera le conditionnement et l’exportation vers une filière de valorisation hors du territoire.

 

image42
Performance de la filière

La filière des DEEE progresse régulièrement depuis 2010. Les performances ont en effet augmenté de 77% entre 2010 et 2016.

On peut noter que les performances de collecte ont diminué de manière significative de 2014 à 2016 (-21%). En 2016, les tonnages collectés représentent 8,2 % du gisement.